14 avr. 2013

Une quasi première année à Shanghai, la série du jamais 2 sans 3 ! [dernière MAJ au 14 juin]

Quel bonheur la Chine en c'moment !

WTF #1 !

Depuis la fin de semaine 14, il est évident que les proprios du dessous ont décidés une réfection complète de leur appart, qui passe par l'abattage de tout ce qui est et a été dans l'appart : sols comme cloisons ! Comment le sait-on ? Parce qu'on à juste l'impression de vivre avec un marteau piqueur, une perceuse, une masse et d'autres machines non identifiées à 1 mètre de nous en permanence ! En Chine, les week end n'existent pas, donc les travaux se déroulent 7j/7, débutent à 8/9h et terminent à 18h.
Maxime a bien tenté un dimanche à 17h de leur faire comprendre que cela suffisait ... et il s'est fait rembarrer avec un "demain lundi on commencera à 9h au lieu de 8h si vous voulez". Tous les jours depuis environ le 3 avril, aucun jour off, c'est comme ça, c'est infernal, c'est un cauchemar chaque matin au réveil, et la seule solution sont les bouchons d'oreilles.

Update 16/04 : hier soir Maxime est allé leur dire à 19h que ca suffisait pour aujourd'hui ... ce à quoi ils ont répondus avec leur plus beau sourire "wo zhidao! (je sais!) tout en fermant la porte et recommençant ! Ca n'a pas duré longtemps, mais bon ils avaient déjà fait 1h de rab ! En remontant, Maxime m'a fait part de l'étendu des dégâts : plus de murs, plus de sols certes, mais plus de plafonds non plus ! C'est Bagdad ! Sans oublier ce matin 9h pil poil le routinier coup de perceuse suivi de quelques coups de masse au cas où j'aurais pas saisi, suivi du petit frère à 9h12, et la famille en choeur à 9h45 !
Update 19/04 : les travaux continuent de plus belle !! 8h17, artillerie lourde !! Je sais pas avec quel instrument de torture ils s'amusent, mais c'est une horreur !!! Le sol de l'appartement vibre sous mes pieds, le bruit équivaut à être à côté d'une tronçonneuse à fond .... Que démolissent t-ils encore après plus de 2 semaines de travaux !!!??? Ils peuvent pas prendre un gentil pinceau et peindre bordel !!
Update 05/05 : oui oui j'update à nouveau!! Un coup de perceuse/disqueuse/je n'sais quoi nous a tiré de notre sommeil à 9h ce matin, un dimanche ! J'avais tellement envie de descendre avec ma tête du réveil (et mon haleine!) et de lui faire manger ses outils ! Il aurait pris pour les jours précédents ou les coups de marteaux rythmaient nos matins également !
Update 08/05 : j'allais updater que la disqueuse avait du être rangé pour faire place au maillet, mais en écrivant ces phrases elle s'est à nouveau faite entendre !! Une sacrée coïncidence ! Quoiqu'il en soit, il va falloir que ça cesse un jour ... le jour où ne ne serons plus dans l'appartement ! Ca va être notre quotidien jusqu'au bout du bout :(
Update 15/05 : hier, pendant notre cours de chinois de 18h à 20h (donc normalement après la fin des travaux!) les ouvriers avaient décidés de faire des heures supp ! 2 petits coups de perceuse par ci, 2/3 boum boum! Rien de grave, mais à 20h on est quand même descendu leur dire de tout stopper qu'on puisse regarder notre film tranquille, et cette fois-ci j'y suis allée rien que par curiosité ! Maintenant il y a des murs, un sol et les plafonds!
Le reste du temps en journée depuis le 8 mai, de nouveaux bruitages sont apparus, moins tonitruants que le marteau piqueur&co ! Et puis il y a aussi mon voisin au même étage qui s'est mis au piano, tous les jours il répète ses gammes et joue les mêmes petits airs. Bizarrement, ca ne me dérange pas tant, j'écoute même voir s'il s'améliore !
Update 14/06 : un mois après la dernière MAJ, je peux enfin dire que les travaux sont terminés ! Adieu nuisances sonores, bouchons d'oreilles, grasse mat' écourtée etc etc ... !

WTF #2 !

** Phase d'étonnement : l'appart est à vendre ! **
Vendredi 12 avril, 20h passé, nous recevons la visite surprise d'un agent immobilier accompagné d'une cliente .... désireuse de visiter l'appartement pour acheter !! Euh pardon ... qu'est-ce qui s'passe, ça fait beaucoup à la fois ! Repensant à ces fameux travaux au 9ème, on leur indique qu'ils doivent se tromper d'étage, mais que nenni ! Sur son petit bloc-note, il est bien noté notre adresse et numéro d'appart, mais aussi le numéro de téléphone de notre propriétaire ! Evidemment, on laisse ces gens sur le pas de porte en composant direct le numéro afin d'éclaircir la situation ! Une tentative d'explication en mi chinois-mi anglais plus tard, elle s'excuse furtivement et arrive de ce pas. On choisit donc d'appeler notre agent avec qui le contrat de location a été signé, Samuel, et on lui explique ce qui est train de se passer ... et la confirmation tombe, l'appartement est bien en train d'être vendu ! 

A la question "et nous, au 15juin notre contrat se termine, que doit-on faire ?", la réponse est sans appel : "vous avez 2 mois pour trouver un nouveau logement, sachant également que les propriétaires ont le droit de vous mettre dehors plus tôt si ils trouvent acheteur, en vous donnant - tout de même - 2 mois de loyer de compensation ! Sachez aussi qu'ils auront du mal à le vendre car ils en veulent cher!" 
Sur ces mots, la propriétaire arrive, fait connaissance avec les gens sur le palier. Au téléphone toujours, on explique à Samuel que ok, ils vendent c'est leur business, mais premièrement, apprendre de cette façon que notre bail ne pourra pas être renouvelé, c'est du grand n'importe quoi ... et puis, on prévient à l'avance des visites, l'appart est pas open-visites ! Alors pour ce soir ça passe, puisqu'ils sont là (et qu'on est cool!), mais la prochaine fois c'est NON si la propriétaire ne nous prévient pas.

** Mise au point : ok, mais on prévient pour les visites ! **
En ouvrant, elle s'excuse à nouveau, la visite à lieu, puis au moment de partir on retient la propriétaire afin d'avoir une petite explication supplémentaire. Toujours dans les 2 langues, on tente de lui faire comprendre que :
  1/ c'est pas cool
  2/qu'à l'avenir un petit SMS pré-visite ce serait pas du luxe
  3/ et évidemment on aimerait savoir si le potentiel acheteur nous garderait ou non ... mais c'est peine perdue
Peine perdue, elle comprend rien à notre baragouinage. Samuel à la rescousse. Elle paraît comprendre pour les visites, mais nous n'aurons aucune autres réponses ce soir .... 

** Quoi l'appart est plus en vente ? **
Le lendemain samedi, un SMS de Samuel le matin nous informe que la propriétaire ne vend plus l'appartement (??!), et après un court échange il confirme cela. 真他 !! On se sent un peu perdu, on sent l'arnaque à plein nez, mais quoiqu'il en soit on a d'autres chats à fouetter ce week-end !
Mais à 16h, à nouveau, on sonne ! A nouveau, un agent immobilier accompagné d'une potentielle acheteuse ! L'appel à la propriétaire est vraiment étrange : elle dit ne pas connaître les gens qui sont à notre porte, point. On ne se comprend pas, mais on a pas envie de perdre du temps à appeler Samuel qui ne nous sera d'aucune aide, on lui envoit simplement un SMS pour lui demander ce qu'il se passe.
Surement que la proprio n'a pas encore retirer son annonce d'internet ...

** Ah ben si ... **
Le dimanche à 12h, on comprend rapidement que la proprio n'a non seulement pas enregistré notre demande quand au fait de nous prévenir, mais que l'appart est toujours en vente ! Toc toc et OH surprise, la propriétaire en tête suivi par un petit cortège de 5 personnes, les visites continuent ! Maxime ouvre, on est vraiment fâché, on lui dit qu'ils ne rentreront pas, qu'on avait prévenu. La propriétaire fait sa tête de malheureuse en répétant "next time, you tell me no". Elle a beaucoup d'humour.
Au même moment, l'interphone sonne ... d'autres personnes pour les visites ! On referme la porte en leur disant d'attendre. On rappelle notre agent, on passe nos nerfs dessus (of course!), on lui dit d'appeler la propriétaire qui est derrière la porte pour lui dire que ça va pas du tout !
Se faire virer de l'appart c'est une chose, mais les visites ça ne peut vraiment pas se passer de cette manière ... et puis oh, il est en vente ou pas cet appart ?! 
Notre agent dit ne pas comprendre ce qu'il se passe, puis finit par nous dire qu'il faudra qu'on fasse rentrer ces gens de toute façon et que 2 fois / semaine, ce sera ainsi o_O ! Euh ...

** Tentative d'explications round #2 **
Après 10 bonnes minutes derrière la porte, nous faisons entrer tout ce petit monde, la visite se passe dans un climat plutôt échauffé, les agents immobiliers présents s'excusent un à un en entrant. La visite est courte, on retient une nouvelle fois la proprio pour avoir des explications. Elle veille bien à ne pas perdre la face et entre dans un monologue dont on ne comprendra pas le tiers, juste que OUI l'appartement est toujours en vente. On fait appel à Samuel pour traduire une nouvelle fois, qui nous demande quand même si l'on souhaite rester dans cet appartement après la fin du contrat ... il a beaucoup d'humour aussi. 
On lui dit que c'est exactement le point de la discussion : est-ce possible ou non ? Après un bref échange entre eux, il apparaît que la propriétaire doit parler avec son mari pour nous donner les éléments de réponse ... et nous annonce tout de même un délai d'une semaine !! On répond que non, on a besoin rapidement de savoir et que lundi au plus tard, on aimerait être informé.

** Nous sommes lundi, la suite au prochain épisode ! **

Update 13/05 : la dernière visite en date, la proprio nous a appelé alors que nous étions de sortie pour nous prévenir. On a accepté de rentrer pour 20h15 et de recevoir tout ce petit monde ! 20h20, toujours personne, un SMS à la proprio, 3 mots, exhaustif : "you can come", et la réponse 5 secondes plus tard "sorry not today" !! La réponse sanglante ne s'est pas fait attendre, mais la propriétaire n'a surement rien compris de toute façon (il va vraiment falloir qu'on maîtrise le chinois dans certains domaines!). Bon ben maintenant qu'on est rentré, on se pose, on se change, on se met à l'aise, on lance un film ... et à 21h évidemment DRING DRING, l’œil de bœuf révèle 4 personnes dont 2 agent immo. Hors de question de les faire rentrer, ils peuvent bien sonner tant qu'ils veulent, on est pas là et pis c'est tout !
Update 15/05 : le week end dernier, on a décidé de se lancer vraiment dans la recherche d'un nouveau logis, on contacte donc, entre autres, Samuel qui connait nos critères. Sa réponse : "mais pourquoi vous voulez déménager, c'est difficile de vendre l'appartement" ... O_o C'est moi où ils se foutent de nous ? On va devoir mettre un plan d'attaque en route, on vous tient au courant !
Update 04/06 : tout est bien qui finit bien ! Finalement, après moultes rebondissements, nous ne changeons pas d'appartement !! Et finalement, nous ne passerons même pas par Samuel pour rééditer un nouveau contrat : il n'est pas bien doué, ou alors tellement pas intéressé par notre cas que ça en devenait énervant ! Il ne répondait véritablement à aucune de nos questions, il restait très évasif, et il ne voulait pas se déplacer pour en parler de vive voix ! Il a même été jusqu'à nous dire ok, je refais un nouveau contrat avec la proprio, MAIS nous n'avions pas notre mot à dire, nous ne pouvions pas voir la proprio et lui pour en discuter, nous n'échappions pas l'augmentation de loyer, pour sur nous n'obtiendrions pas un bail de 8 ou 9 mois et ça coûtait 500 kuai pour refaire un nouveau contrat ! On lui a dit qu'on se débrouillerait autrement et surtout sans lui, et il a paru en être soulagé!
Pour nous aider, nous avons fait appel à une amie chinoise rencontré il y a peu de temps. Elle n'est pas à proprement parlé agent immo, c'est plutôt un job qu'elle exerce quand il y a une demande. Et justement, nous lui avons donné nos critères pour le nouveau contrat. Elle a appelé notre proprio (et au moins nous en sommes certain!), elle a obtenu sans difficulté un bail de 9 mois (alors qu'en Chine le minimum est de 1 an!) sans augmentation de loyer (une prouesse!), elle a édité le nouveau contrat qu'elle nous a fait lire avant, et elle nous a pas demandé un centime ! Tout ça sans connaître la proprio, en arrivant comme un cheveux sur la soupe ... chapeau bas!

WTF #3 ! ... le pompon de la pomponette !
Dimanche 14 avril, jour de nos 1 an de mariage.
Après le numéro de la propriétaire du matin, et entre 2 coups de marteau piqueur, nous décidons d'aller prendre l'air. Scooter jusqu'au métro, métro jusqu'au fabrik market pour repérage de mon futur nouveau trench sur mesure ! 3h plus tard, métro jusqu'à la station où le scooter est ga.... ah ben non, où le scooter n'est plus !
Oui, moins d'un an après son achat, nous nous somme fait voler notre scooter sur une place publique, à l'angle d'un carrefour très passant devant une bouche de métro très emprunté, au milieu de 100taine d'autres scooters garés.

Nos nerfs sont mis à rude épreuve, si la tendance pouvait s'inverser ...